Gérard Audran

De wiki de la SBF
Révision datée du 14 avril 2019 à 15:58 par Morshan (discussion | contributions) (Page créée avec « Gérard Audran ( né à Lyon le 2 août 1640, mort à Paris le 25 juillet 1703, âgé de 62 ans ) est un graveur français en activité durant le règne de wikipedia:fr:... »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Gérard Audran ( né à Lyon le 2 août 1640, mort à Paris le 25 juillet 1703, âgé de 62 ans ) est un graveur français en activité durant le règne de wikipedia:fr: Louis XIV. Il est le premier graveur à avoir obtenu le titre de Conseiller à l'wikipedia:fr:Académie royale de peinture et de sculpture en 1681, après avoir été admis en son sein en 1674. Figure emblématique de l'école française de gravure, son utilisation conjointe de l'eau-forte et du burin fut un modèle pour les graveurs de la fin du XVIIème siècle et de la première moitié du XVIIIème siècle.

[[
Portrait de Gérard Audran, graveur ordinaire du roi, Conseiller en son Académie royale de peinture et de sculpture, par Nicolas Dupuis, d'après un buste de Coysevox
|left|alt=Portrait de Gérard Audran|Graveur Ordinaire du Roi, Conseiller en son Académie Royale de peinture et de sculpture, né à Lyon, mort le 25 juillet 1703 âgé de 61 ans, par Nicolas Dupuis, d'après un buste de Coysevox]]


Jeunesse et Formation

Naissance et Origine Familiale

Gérard Audran est né le 2 août 1640 à Lyon, rue des Forces[1], baptisé en l'église St Nizier[2]. Il est le troisième fils de Claude Ier Audran et Hélie Fretilat. Son père est graveur à Lyon, et son parrain, Gérard Cebier, y est sculpteur.

Claude 1er Audran et Hélie Fretilat, sa femme, ont eu 3 fils:

  • Germain Audran, le fils aîné, graveur né à Lyon le 6 décembre 1631 et mort à Lyon le 4 Mai 1700 ( ou 1710 )[3]
  • Claude II Audran, peintre et membre de l'Académie royale et de peinture et de sculpture, né à Lyon et le 27 mars 1638 ( ou 1641 )Erreur de référence : Balise fermante </ref> manquante pour la balise <ref>.[4]: Gérard Audran a 19 ans. Le style est proche de celui de son maître, son oncle Charles Audran: la gravure est au burin sur cuivre seulement, et elle ne s'exerce que pour sur création de vignette et de portraits. Son talent est encore freiné par ses connaissances incomplètes du dessin, dépendantes des défauts de son oncle.

À Rome

En 1666, Gérard Audran part pour Rome, en suivant son maître Carle Maratte. Ce voyage sera pour lui une révélation, qui impactera profondément son art. Directement, Gérard commence à travailler, et produira une quantité conséquente d’œuvres:

  • Dès 1666, Gérard Audran grave un Portrait de Jordanus Hilling, exclusivement gravé au burin encore, mais déjà majoritairement exempt des défauts de jeunesse. C'est un burin souple et sans sécheresse, et qui arrive déjà doucement à représenter des aspects colorés de l'oeuvre d'origine sur sa gravure en teinte de noir et de blanc.<ref> La réalisation de cette oeuvre est suffisamment fine pour tromper l'oeil de Pierre Rémy, expert et marchand d'art de la fin du XVIIIème siècle. Il attribue cette gravure à Gérard Edelinck dans Catalogue de planches gravées, desseins, estampes & tableaux après le décès de M. Michel Audran [1]

Le premier style

  1. [2] Site internet d'amateur du patrimoine urbain lyonnais
  2. Registre du baptême. Transcription: " Led(ict) jo(u)r j'ai baptisé Girard fils de Claude Odran, m(estr)e graveur, et Hélie Fretilat sa femme, parrain sieur Girard Cebier, mestre sculpteur, et la marraine dame Françoise Cloquemain. "
  3. Il y a une lutte entre deux dates: l'historien wikipedia:fr: Louis Moréri propose la date de 1710, et wikipedia:fr: Pierre-Jean Mariette, lui, propose la date de 1700.
  4. Notice BNF: [3]